Quand SGM se jette à l’eau

Bateau équipe UM - participation du département SGM de l'IUT de NimesQuand SGM se jette à l’eauEn été 2016 et pour la première fois, une équipe de l’Université de Montpellier a participé à « Hydrocontest, laboratoire des bateaux de demain ». Parmi les 24 équipes concurrentes, l'équipe UM s’est hissée en quart de finale, un résultat qui consacre l’expertise de l’UM sur les questions relatives aux milieux marins.

HydroContest est l’événement phare de la Fondation Hydros et le premier concours étudiant international dédié à l'efficience énergétique nautique et maritime.

À la fois outil d'éducation, de sensibilisation et incubateur d'idées, Hydrocontest rassemble les futurs ingénieurs et architectes du monde entier autour d'une problématique commune : transporter plus, plus vite, en consommant moins d'énergie.

Chaque étape du projet a été réalisée en autonomie par les designers en herbe issus d’horizons très variés : mécaniciens de la Faculté des sciences, élèves-ingénieurs de Polytech' et étudiants du département Science et génie des matériaux (SGM) de l’IUT de Nîmes, appuyés par des chercheurs du LIRMM, du l’IES, du LMGC et de l’ISEM.

C’est ainsi que SGM a accueilli les étudiants de Polytech’ Montpellier, venus réaliser la coque de leur bateau grâce à notre matériel et à l'expertise de Francis Cussol. Le projet consistait à mettre au point des foils révolutionnaires (ailes profilées qui se déplacent dans l'eau et transmettent une force de portance à leur support). Une occasion de mettre en application leurs connaissances théoriques autour d’un projet ludique et fédérateur.

Concourir en 2017

Les étudiants se préparent d’ores et déjà à la 4e édition du concours. Sous la direction des enseignants Francis Cussol et Philippe Depeyre et de la tutrice du projet Laurence Courtheoux, quatre étudiants du département en collaboration avec ceux de Montpellier, choisiront la forme et les dimensions des coques et les fabriqueront courant mars. Ils concluront ainsi leur projet de fin d’études.

Cette année, on peut viser le podium

« La mer est un axe stratégique majeur pour l’université. Nous disposons de laboratoires de pointe et d’excellents chercheurs sur cette thématique » commente Vincent Dufour, l’un des coordinateurs du projet.

« Nous avons démontré que l’UM est capable de développer des projets étudiants ambitieux qui participent au rayonnement de l’université. Cette année, on peut viser le podium ».  Pour le savoir, rendez-vous en juillet prochain.

Pour plus d'information :

Visitez le site de l'événement Hydroconest.org